Les voeux du Bon Clos pour 2023

Cette année, c’est avec la reine Elizabeth, tragiquement disparue en septembre dernier, alors que les vendanges allaient bon train dans cette Champagne qu’elle affectionnait, que le Bon Clos adresse ses meilleurs voeux à ses lecteurs.

Avec elle trinquons ! Certes, les temps sont difficiles. La guerre fait ses ravages, la corne d’abondance sonne creux. Mais le jour se lève, il faut tenter de vivre.

En ces temps de fêtes, faisons notre la devise de la Confraria Oenogastronomica de Madeira :

 » Comer e Beber e divinal ! »

Et revenons sur l’année écoulée, où nous avons pu

déguster le canelazo, ce grog équatorien célébré par une entrainante chanson,

retrouver l’origine de vieilles chansons comme « boire à la capucine », et des traditions anciennes comme cette procession des bouteilles de Boulbon,

danser le rock avec Jerry lee et son « drinking wine Spo-Dee-o-de », et avec Boris Grebenshikov, le  » Bob Dylan » russe,

voyager et découvrir les crus et le sens de la fête à Madère et en Slovénie,

retrouver ou découvrir les airs à boire du génial Offenbach, dans des opérettes comme Luc et Lucette, le rêve d’une nuit d’été, Pomme d’Api, la Belle Hélène, Vert-Vert,

apprendre de nouvelles chansons comme Buvons sec ! de Paul Avenel et Paul Henrion

visiter musées et expos comme le Magnin à Dijon, ou l’exposition Picasso à la Cité du Vin de Bordeaux…

Encore une fois, bonne année à tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s