Topor

Il ne reste plus beaucoup de temps pour visiter l’expo Topor, jusqu’au 16 juillet à la BNF.

L’occasion de réaliser l’étendue des talents de l’auteur de la cuisine cannibale, de la planète sauvage, l’illustrateur d’Hara Kari et des oeuvres de Marcel Aymé.

Prince de l’absurde et de l’humour noir, cet échappé de justesse de la rafle du Vel d’Hiv disparut il y a vingt ans à 59 ans.

Nous en rapportons quelques images, comme cette affiche de l‘amateur de Bordeaux

dont le même motif a dû servir d’enseigne à un caviste sans doute

Ci-dessous un jeu de table ( lithographie 1996)

Un bon vivant qui illustre ici une recette de tripes (?) à la sauce Mornay (en allemand)

Celui qui a dit : Une bonne vieille bouteille de vin est aussi rare, aussi miraculeuse qu’un vieux pas con. Ca arrive, mais mieux vaut ne pas trop y compter, a toute sa place dans le Panthéon du Bon Clos ! Entre ici, ami Topor !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s