peinture au vin

Bien que ce soit peu souvent le cas, le vin peut être utilisé en peinture. C’est ce que démontre l’exposition « quand l’art rencontre la vigne »

actuellement au Musée du Vin  Paris. Jean-Luc Delacherie, un des rares spécialistes de cette technique, y expose quelques oeuvres (jusqu’au 15 juillet).

« 5 à 7 applications étalées sur plusieurs jours pour bien retranscrire sur le papier le caractère léger d’une brume de vigne ou le côté tranchant d’un sillon rocailleux », indique-t-il.

« Au bout de quelques jours passés au contact de l’air, le vin entame son processus d’oxydation pour prendre sa teinte définitive ( du grenat au brun / gris ) « 

  Jean-Luc Delacherie pratique aussi d’autres techniques (fusain, sanguine, huile…) et s’est fait une spécialité de réaliser des portraits, notamment d’après photo.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s