les robes de Betsy

Que faire avec des rafles de vigne ? C’est la question à laquelle répond Betsy Eeckhout, une artiste plasticienne qui a créé une collection de robes en utilisant comme matériau ces résidus de vendanges (signalée par l’amie Aline de Nîmes).

robe03L’effet est saisissant. Robes de bal, ici corsetée, qui se dévoile là..

robe_vin« Mais où s’arrête la robe, où commence le corps ?
La frontière entre le plein et le vide, le caché et le visible.
Robe fantasmée qui ne sera jamais portée mais qui véhicule la présence troublante du corps absent « , nous dit l’artiste.robe01 robe02 Ces robes ont été exposées à Figanières dans le Var en 2012, puis dans des villages du Sud comme Uchaux et Domazan ou encore Visan.

Ce petit film la montre en plein travail.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s