Days of Wine and Roses

Le temps du vin et des roses…

C’est notre amie et consoeur de Suresnes Laurence Masson qui nous a fait découvrir,  lors d’une jam session à Autour de midi et minuit (un bar à jazz de Montmartre), cette chanson qu’elle a dédiée en notre honneur à la Confrérie du Clos de Clamart. Classe !

laurencemassonDays of Wine and Roses  (1962- musique H.Mancini, paroles J.Mercer)  a été chanté dansle film éponyme de Blake Edwards (l’histoire assez triste d’un alcoolique qui entraine dans sa (re)chute sa jeune épouse). Elle nous dit la nostalgie des temps heureux où l’on tombe amoureux.

The days of wine and roses laugh and run away like a child at play
Through a meadow land toward a closing door
A door marked « nevermore » that wasn’t there before

The lonely night discloses just a passing breeze filled with memories
Of the golden smile that introduced me to
The days of wine and roses and you

Riant comme un enfant joueur, le temps du vin et des roses s’enfuit à travers champs, vers une porte close sur laquelle est écrit : « jamais plus ».

Dans la nuit solitaire, souffle le souvenir de ton sourire d’or qui m’a fait découvrir avec toi le temps du vin et des roses…

La chanson se réfère au poème d’Ernest Dowson (1867-1900)  « Vitae Summa Brevis » :

They are not long, the days of wine and roses:
Out of a misty dream
Our path emerges for a while, then closes
Within a dream.

Voici la version d’Ella Fitzgerald

et voici celle de Laurence Masson. Laquelle préférez-vous ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s