vieux métiers

Vendangeur, tonnelier, cabaretier, vendeuse de raisin… voilà de vieux métiers que l’ouvrage les cris de la ville, de Massin (commerces ambulants et petits métiers de la rue, publié en 1978),  nous donne à voir.

Ici le marchand de vin de Vaugirard

« j’ai l’oeil brillant comme une carpe frite, à trois sols la pinte le vin nouveau à Vaugirard », peut-on lire.

Massin a été un fameux typographe, graphiste, éditeur, écrivain…

Un autre ouvrage présente les 97 costumes grotesques réalisés par Nicolas II de Larmessin (1640-1725, le deuxième d’une lignée de dessinateurs) vers 1700.

En voici quelques uns. On pense bien sûr à Arcimboldo, qui vivait un siècle plus tôt à Milan…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s