Ah qu’il est bon qu’il est donc bon…

…le vin que l’on boit dans votre maison !

Vive ce vin ce vin divin

Ce breuvage fin qui nous met tous en train…

Y a-t-il encore des amateurs qui connaissent cette chanson à boire ?

Le bon clos tire un grand coup de chapeau à Catherine Chevalier et ses acolytes pour l’avoir exhumée de Giroflé Girofla, l’opérette de Charles Lecocq (1874). C’est en effet un des airs repris dans « l’auberge des bouffards », leur création qui vient d’être reprise au théâtre Gérard Philippe de Saint-Cyr l’Ecole, sous l’égide du Lions Club de Noisy le Roi – Bailly.

La voici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s