Les chroniques parisiennes de Louis-Léopold Boilly

Au coeur du Marais le musée Cognacq-Jay est, comme le musée Magnin récemment visité à Dijon, un musée de collectionneur. En ce moment on peut y voir une exposition sur J.L. Boilly, ce peintre nordiste qui au tournant du 18ème au 19ème siècle, sut si bien représenter ses contemporains et la société parisienne.

Boilly adorait se représenter lui -même. Un joyeux drille dirait-on.

Il ne devait pas rigoler comme ça lorsqu‘il fut poursuivi par le Comité de Salut Public en 1794 pour obscénité, ne devant pour le coup son salut qu’à la visite de son atelier où s’affichait un Triomphe de Marat.

Le voici après son souper dans sa salle à manger.

Voici maintenant l’intérieur d’un cabaret.

La distribution de vins et comestibles aux Champs Elysées en 1822 est une grande toile, l’occasion de décrire le peuple de Paris dans sa diversité.

Les détails truculents se passent de commentaires.

C’était une tradition de l’Ancien Régime de régaler ainsi le peuple lors de la célébration de grands événements,( voir « une pinte de vin ou une poignée de mains« ), que s’est-il passé en 1822 ?

( Cette tradition fut abandonnée après la Révolution, mais rétablie sous l’Empire, objet des critiques des jacobins et de libéraux, et liquidée par le Préfet de Police en 1828 (cf l’urgence, l’horreur et la démocratie, essai sur le moment frénétique français 1824-1834 de Maïté Bouyssy, éditions de La Sorbonne ; chapitre 6 : sang impur : Boilly)

Portraitiste, Boilly était aussi graveur, voici quelques spécimens, comme la félicité parfaite…

et les réjouissances publiques (le retour des distributions, 1826)

Et voici une grappe de raisin. Ce joyeux drille, expert en trompe-l’oeil, était un grand artiste.

Pas moyen de quitter l’hôtel Donon, hôtel particulier du 16ème siècle où est hébergé le musée, sans aviser quelques terres cuites comme cette bacchante courant, de Clodion (1803-4), cette Cybèle « la mère de tout », de J-Ch.Morin, et ce buste de faune de Lemire (1785)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s