Passant par Gaillac

Gaillac fêtait comme chaque année ses vins en ce premier week-end d’août, et ce fut, sur la route de Bruniquel où le festival que nous affectionnons fêtait ses 20 ans, l’occasion de quelques belles rencontres.

sortiedemesseTout d’abord, celui que l’on pourrait appeler le béarnais de la République, célèbre pour avoir entonné l’hymne occitan à l’Assemblée Nationale, marché des milliers de kilomètres dans nos campagnes à la rencontre des citoyens, et désormais improbable candidat à l’élection Présidentielle, j’ai nommé Jean Lassalle, était intronisé par la Confrérie de la Dive Bouteille de Gaillac.

introjlassallejlboitCe fut un grand moment. On eut droit à des discours,

leprésidentet à des chansons, avec la chorale de Cahuzac qui fit chanter l’assistance en occitan (la gaillagolo, Se canto, l’immortela), en basque (Hegoak, Oi gu hemen, Maitia nun zira) et dans notre langue nationale (Il est un coin de France, et Vent d’Autan). Un moment de pur bonheur, donc.

On rencontra aussi les amis Claude et Monique Josse revigorés après un séjour maritime, représentant leur château Labastidié que nous avons revu avec plaisir.

Au repas champêtre qui suivit dans le parc de Foucaud, on put déguster d’excellents vins (locaux, pardi). Jean Lassalle ne nous quitta pas sans animer les agapes, contant l’histoire de l’âne décédé devant l’église. Souhaitant lui bon vent, car « l’an que ven sera caud ».

ange&ciemasdelriou
domainelarroquedomainesarrabelle

domainebarreauAutre rencontre, celle de Tiffany Marie,

tiffanyartiste américaine qui exposait ses créations, alliant métal et béton.

Voici Halluciner, où deux êtres émergent de cs verres de vin qui s’entrechoquent…hallucinertiffany La Vignelavigne    et La grappetiffanylagrappeTiffany, qui connait beaucoup de succès aux USA a trouvé un point de chute près de Toulouse et semble s’acclimater en terre occitane. Welcome !

articletiffanyNe quittons pas la région sans dire deux mots du festival Offenbach de Bruniquel qui fêtait ses vingt ans et dont la soirée anniversaire fut l’occasion de revivre avec Frank T’Hézan, Jean-Christophe Keck et toute la troupe, les grands moments des festivals passés, et d’écouter un Dominique Desmons en grande forme faire parler Saint Vincent et chanter (entre autres) les vins des côteaux du Quercy.

Voici pour finir ce que l’on peut voir à Cébazan sur la façade de la coopérative.

cebazantrompeloeilporte

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s