Au petit ballon

C’est à une dégustation originale que nous étions conviés, ce samedi 19 septembre, par le Monde, Télérama et le « petit ballon » de Jean-Michel Deluc.

Cet éminent sommelier aux références impressionnantes (10 ans au Ritz…) a monté une boutique en ligne dont le principe est de proposer des bouteilles sélectionnées sur abonnement (basiquement, 2 par mois). En ce temps de foire aux vins, ce sont 20 producteurs qui avaient été réunis à la Cartonnerie, une ancienne fabrique près de la République.

delucassisAvec l’ami Gérard, nous avons eu la chance de pouvoir suivre une master class de dégustation. Le maître insista sur l’importance de l’examen visuel du vin verre incliné (la variété des couleurs donne des indications sur l’âge du vin qui brunit avec le temps ; la brillance renseigne sur sa vitalité ; l’épaisseur sur sa concentration..) ; néanmoins,  70 % de l’information sera captée au nez : une première olfaction avant aération permet d’identifier le fruit et la minéralité ; une seconde révélera les arômes  secondaires tels que les épices.

lapogéeQuand un vin est à son apogée ces deux olfactions sont semblables ; avant, l’aération est nécessaire pour l’ouvrir ; après, elle n’apporte guère, il n’y a plus qu’une chose à faire : le boire !

C’est peu de dire que la dégustation qui s’ensuivit fut passionnante. Toutes les régions viticoles étaient représentées ; le plus surprenant fut sans doute ce vin de Vendée du domaine Prieuré la Chaume, créé ex nihilo par Christian Chabirand en 1997 en plein coeur du marais poitevin

chabiran il faut goûter le Prima Donna 2014, un vin blanc de chardonnay, pinot noir et chenin, délicieux vin, à la fois complexe et souple !

Autre belle découverte : les deux soeurs de Brulhois,

2soeursun vin du sud-ouest assemblant les cépages classiques du bordelais et le tannat, qui apporte des arômes incomparables de fruits mûrs et de réglisse (voir la fiche de dégustation du petit ballon )

deuxsoeursOn ne les citera pas tous, mais on les trouvera dans la boutique du petit ballon.

Et l’on n’avait pas fini de s’étonner en découvrant les bières BAPBAP ( brassée à Paris bue à Paris) brassées en plein coeur du quartier Oberkampf.

bapbapCerise sur le gâteau, la journaliste et blogueuse miss Glou-Glou (notre consoeur sur blog.lemonde.fr), de son vrai nom Ophélie Neiman, qui apporte une vraie fraicheur dans ce monde de spécialistes qu’est le vin, était là, dédicaçant son dernier ouvrage : »le vin c’est pas sorcier« .

missglouglouMerci amis du Monde et de Télérama, des dégustations comme celle-là, nous en redemandons. En conclusion, et passée l’exaltation habituelle après une belle dégustation, le petit ballon, ça semble être un bon plan !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s