l’animateur des temps nouveaux

C’était une feuille d’inspiration libérale qui paraissait tous les vendredis avant-guerre. Notre ami Jean, vigneron clamartois, nous en a fait passer un exemplaire qui traite du vin et de l’alcoolisme..

L’article date d’octobre 1931. A 80 ans de distance, on ne peut que constater que l’argumentaire « pour lr vin, contre l’alcoolisme » n’a pas pris une ride. Alors que la prohibition faisait  rage de l’autre côté de l’Atlantique comment ne pas convenir de rester dans « l’équilibre français et la modération, génie français » ?

Et que dire de cette mise en garde aux buveurs d’eau, passant la cinquantaine, contre les hémorragies cérébrales, « fréquemment observées »?

A noter aussi cette information sur la ration du trappiste, élevée à 1 litre de vin par jour, (quand Saint Benoit n’accordait, du bout des lèvres, qu’une demi hémine -un quart de litre), et son effet sur la santé!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s