l’avis du vin chez artcurial

Hier soir mercredi 8 février nous assistions chez Artcurial à une conférence de Laurie Matheson et Luc Labadie sur la vente de vins aux enchères, sous l’égide de l’avis du vin qui attirait le chaland, cloitré en cet hiver « sibérien », avec une dégustation de grands crus du Bordelais.

La centaine d’auditeurs présents put apprendre que les ventes ( 50% sont des grands crus classés du Bordelais, 25% de Bourgogne -grands crus et 1ers crus), viennent pour plus de 90% de particuliers, amateurs débordés (en manque de liquidités pour garder une précieuse place d’acheteur dans les grands châteaux), investisseurs avisés, divorcés, déménageants ou décédés, et que les acheteurs sont également des particuliers à 80%, qui trouvent ainsi au « juste prix » des vins parvenus à maturité, ou à des prix fous des millésimes d’exception.

Note du bon clos : Attention tout de même à s’assurer du contenu des cartons et caisses lors du retrait, à toutes fins utiles ! D’aucuns ont pu connaitre des mésaventures, chez d’autres fournisseurs il est vrai…

On appréciera le conseil des conférenciers : buvez vos vins ! ne cherchez pas à suivre les fluctuations des prix pendant les premières années, ne les vendez que si vous en avez besoin.

Trois vins étaient proposés à la dégustation à l’assistance studieusepar l’aimable Bernard Burtschy de l’avis du vin: un Carbonnieux blanc 2007, un Grand Corbin d’Espagne 2003 et un Haut-Médoc Sociando-Mallet 2007.

Ce dernier (situé à quelques enjambées de Saint-Estèphe) non classé en 1855, est régulièrement primé dans les dégustations à l’aveugle ce qui lui vaut une « sur-côte » méritée. Est-ce parce qu’il bénéficie d’un exceptionnel ensoleillement sur un des seuls côteaux où la Garonne n’est pas incurvée ?

Quant au Carbonnieux blanc, dont le caractère muscaté fut souligné, on apprit aussi qu’il fut vendu autrefois, en terre musulmane, par ses ecclésiastiques propriétaires sous le  nom d’eau minérale de Carbonnieux

Terminons par un « scoop » lâché par Maître Bernard : les seconds vins de 2009 sont meilleurs que les premiers de 2008. Amateurs, vous avez quinze jours pour en tirer parti !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s