A Bruxelles

Voici une ville plus connue pour ses chocolats et ses bières que pour ses vins. Mais il y a toujours à voir et à faire …

Tout d’abord, que penser de ces chais ?

Ce sont ceux de la brasserie Cantillon, la seule vraiment artisanale. On se méprendrait.

Ces bouteilles contiennent un curieux breuvage.

Il s’agit d’un « harmonieux mélange de raisins bordelais (merlot) et de lambic bruxellois qui macèrent pendant de longs mois en fût de chêne, puis refermentent en bouteille…. »

Voici un intéressant rapport de dégustation dû à Jef  trouvé sur bierebel.com

Issue de l’imagination débordante de la brasserie Cantillon, la Saint Lamvinus (ou Lamvinus), tirée de la macération de raisins rouges dans du lambic, a de nouveau atterri dans mon palais et comme je viens de découvrir qu’aucune description ne semble en avoir été faite ici, je me permets de vous la faire découvrir. A en croire le site du brasseur (http://www.cantillon.be),

Les raisins, merlots et cabernet-francs, macèrent en barriques bordelaises dans du Lambic de 2 à 3 ans. La mise en bouteille se fait sans assemblage. La prise de mousse est assurée par ajout de liqueur d’expédition.
Voilà donc l’explication à ce qui me semblait constituer un mystère : comment la Lamvinus, au nez, est-elle si sucrée ? En raison de la liqueur, bien sûr. Pour le reste, c’est une belle réussite : couleur d’un beau rouge vif, mousse légèrement rosée (trahissant, là aussi, l’ajout d’un produit autre que le simple raisin), goût évoquant le lambrusco italien, vin romagnol obtenu par fermentation du grain rouge.

Peu d’astreingence en bouche, bel équilibre. Plaira tant aux hommes qu’aux femmes.

A boire, de préférence, en apéro ou en dessert avec une glace… Mais surtout entre connaisseurs…

______________
Faites le moût, pas la bière…

Nos lecteurs connaissent déjà cette « Une » du Journal Tintin de janvier 1947, avec laquelle nous leur avons adressé nos voeux. On peut la voir, avec bien d ‘autres pépites, au musée de la bande dessinée rue des Sables.

Vu sur les murs d’un restaurant du quartier Sainte-Catherine (l’huitrière, quai aux briques; spécialité de poissons, cuisine soignée).

Trouvé chez un antiquaire de la rue des Minimes, cette lithographie 19ème (voyez comme çà déguste…)

la fine fleur du cru

et ces ravissants angelots en vendange…

Vu dans une galerie du quartier Sablon (Rollebeek Gallery 28) cette scène de crime de Didier Bécet qui peint en 3D.

A deux pas de là, on tombe sur la maison du Minervois, et ces ceps de Béatrice

Dans un tout autre genre, à la station de métro Maalbeck, voici de l’art urbain.

Dans le jardin de la rue Palmerston, la « folle chanson », de Jef Lambeaux (sculpteur belge 1852-1908) dit « le sulfureux« .

Vu aussi au musée juif de Belgique ces photos historiques d’ artisans et paysans du Yiddishland soviétique, qui datent des années vingt.

Cette émouvante scène de vendanges à Jaruga, Podolie (Ukraine)

Et ce déjeûner de shabbat, à Manzir, en Bessarabie.

Et  parcouru bien sûr les salles du musée Royal des Beaux-Arts, où des toiles universellement connues nous attendaient.

Les lecteurs du bon clos connaissent « le roi boit » de Jordaens (détail)…

(Encore que la toile exposée à Bruxelles n’est pas la même que celle exposée à Vienne. Le roi est ici de face, là de profil… Il en existe aussi au Louvre et à l’Ermitage. Qui est ce roi ? C’est le roi d’un jour, celui qui a tiré la fève pardi !)

… mais peut-être pas cette scène de noces en plein air, de Brueghel le jeune (détail)

cette  compagnie galante, de Gabriel Metsu

Noces de Bacchus et d’Ariane, de Jan Brueghel l’Ancien

Silène ivre, soutenu par un faune et une bacchante de Van Dyck

A Magritte, qui dispose d’un musée qui lui est consacré, nous consacrerons bientôt un article, tant sa production est intéressante. Voici un avant-goût…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s