Bienvenue au club Saint-Jacques

Ce début de printemps a été l’occasion de retrouver de vieilles connaissances : Evelyne et Jean-Louis Fougeray de Beauclair, toujours fidèles au Salon des vignerons indépendants  à Paris,

lesfougeray2

et de goûter sur leur stand aux délicieux Aiges Pruniers (Blanc 2007) et autres Marsannay Saint-Jacques, avant de tomber à genoux devant leur Bonnes-Mares .

bonnesmares

Providentiellement, l’adhésion au « Club Saint-Jacques » nous a permis de bénéficier d’une substantielle réduction pour acquérir ces précieux flacons.

carteclubStJ

Amis du Clos ! Vous pouvez par notre entremise bénéficier de ces conditions exceptionnelles. N’hésitez plus !

Mieux : participez à la paulée que ces sympathiques vignerons organisent les 2 et 3 mai prochains à Marsannay (renseignements au 03 80 52 21 12)

le vigneron champenois

Apollinaire était un poète prolifique. Bien qu’étranger il s’engagea en 1914 et connut la vie terrible des tranchées dans l’hiver de la Champagne.

Cela lui évoqua ce  » vigneron champenois » qui date de février 1916, et parut dans les Calligrammes.

Georgio de Chirico était un peintre italien énigmatique, coqueluche un temps des surréalistes français, qu’on a pu voir ces derniers temps au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

En 1930 il illustra les Calligrammes d’Apollinaire

illustrationvigneronchampenois

Le régiment arrive
Le village est presqu’endormi dans la lumière parfumée
Un prêtre a le casque en tête
La bouteille champenoise est-elle ou non une artillerie
Le ceps de vigne comme l’hermine sur un écu
Bonjour soldats
Je les ai vus passer et repasser en courant
Bonjour soldats bouteilles champenoises où le sang fermente
Vous resterez quelques jours et puis vous remonterez en ligne
Échelonnés ainsi que sont les ceps de vigne
J’envoie mes bouteilles partout comme les obus d’une charmante artillerie


La nuit est blonde ô vin blond
Un vigneron chantait courbé dans sa vigne
Un vigneron sans bouche au milieu de l’horizon
Un vigneron qui était lui-même la bouteille vivante
Un vigneron qui sait ce qu’est la guerre
Un vigneron champenois qui est un artilleur

C’est maintenant le soir et l’on joue à la mouche
Puis les soldats s’en iront là-haut
Où l’artillerie débouche ses bouteilles crémantes
Allons Adieu messieurs tâchez de revenir
Mais nul ne sait ce qui peut advenir

vieilles vignes : 300 ans, qui dit mieux ?

On cultive la vigne en Gaule depuis plus de deux mille ans, mais quels sont les plants les plus anciens encore en vie ? Seraient-ce ceux qui ornent le collège des jésuites de Reims (créé au début du XVIIeme siecle),  vieux de plus de trois cents ans ?

vignecollegereims

Merci à Cécile, passante sur ce site et désormais adoubée « amie du clos » de nous avoir fait connaitre cette vigne respectable.

 

les grappes de Séraphine

Séraphine Louis (dite « de Senlis », peintre autodidacte de compositions florales, héroïne du fim éponyme actuellement sur les écrans, était femme de ménage chez l’esthète et collectionneur allemand Wilhem Uhde, qui découvrit son talent.

On peut encore découvrir ses toiles au musée Maillol , rue de Grenelle à Paris 7eme, jusqu’au 30 mars 2009.

grappeseraphine

Cette vigne date des années 1920-21

grappesseraphine

Et celle-ci de 1930.

femme buvant

« Garde-toi d’une femme qui boit et d’une jument débridée« , dit le proverbe.

Voire.

Ce n’est pas du tout notre vision de la chose au « bon clos », où nous ne sommes ni pour ni contre, bien au contraire !
Mais que donc penser de celle-la, peinte par Solomon Nikritine en 1928 ?

femmebuvantnikritine

Nous l’avons découverte lors de l’exposition sur l’avant-garde russe qui vient de se clore au musée Maillol, rue de Grenelle.

femmebuvantvisage

L’eau et le vin (tribut à Bashung)

Il ne parlera plus, le rocker mélancolique…

bashung

Il ne sourira plus.

il voulait l’eau et le vin
la pierre et le raisin

trop de tanin l’a fait sombrer ?


L’EAU ET LE VIN

L’eau et le vin
L’eau et le vin
je veux l’eau et le vin
la pierre et le raisin
je veux l’eau dans tes mains
et le vin quand il convient

L’eau et le vin
je veux l’eau et le vin
la mer que me revient
je veux l’eau des marins

Au chagrin
il est vain d’en rajouter
trop de tanin
me fait sombrer
en eau douce, en zone sinistrée
… il est vain d’en rajouter
… il est vain d’en rajouter

L’eau et le vin
je veux l’eau et le vin
la terre et le venin
je veux l’eau des marins

Aussi bon que le pain
le vin qui me parle
et l’eau qui ne dit rien

Poisson dans l’un
poison dans l’autre
… l’eau et le vin…

Au chagrin
il est vain d’en rajouter
trop de tanin
me fait sombrer
en eau douce, en zone sinistrée
… il est vain d’en rajouter
… il est vain d’en rajouter