goûte compagnon

Voici une belle chanson à boire ancienne, chantée par Tri Yann (album « au café du bon coin »)

Nous la devons à Gabriel Bataille, musicien spécialiste des « airs de cour » ( il partagea avec Boesset la charge de Maître de Musique de la Reyne).

En voici les paroles, tirées du 6eme livre d’Airs de différents autheurs mis en tablature de luth par Gabriel Bataille. Paris, Pierre Ballard, 1615)

Qui veut chasser une migraine N’a qu’a boire toujours du bon, Et maintenir la table pleine de servelas et de jambon.
L’eau ne fait rien que pourrir le poulmon, Boute boute boute boute compagnons, Vuide nous ce verre et nous le remplirons.
Le vin qousté par ce bon pere Qui s’en rendit si beau garçon, Nous fait discourir sans grammere, Et nous rend sçavans sans leçon.
L’eau ne fait rien que pourrir….
Loth beuvant dans une caverne de ses filles enfla le sein, Montrant qu’un cyropt de taverne Passe celui d’un médecin.
L’eau ne fait rien que pourrir….
Beuvons donc tous a la bonne heure Pour nous esmouvoir le rognon, Et que celuy d’entre nous meure Qui dédira son compagnon.
L’eau ne fait rien que pourrir….

PS. Les aficionados ne rateront pas le spectacle dansé proposé en cette fin janvier au théâtre de Chaillot « Un air de folies « où l’on retrouvera Gabriel Bataille avec d’autres musiciens de l’époque

Un commentaire sur “goûte compagnon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s