Gardez PIEM…

et non Carpe Diem, comme une tenace tradition le prétend.

PIEM « au rapport » (avec Jacques Martin animant l’émission le petit rapporteur)

Hélas, à 97 ans l’homme à la pipe vient de la casser, et il ne nous reste que nos yeux pour sourire en revoyant les dessins qu’ils nous a laissés.

Natif de Saint Etienne, il était fidèle aux vins du pays.

Il en sera récompensé.

Entre autres titres de gloire, Piem est le seul dessinateur qui ait par deux fois fait l’étiquette de la ficelle de Saint-Pourçain, en 1988 et 1996.

Voici quelques dessins.

Ce dessin est paru sur l’Indépendant

Prodigieux, Irrésistible, Extraordinaire, Modeste : c’était PIEM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s