message urbain

Voici un message urbain aperçu au coin de la rue Durantin et de la rue Tholozé, à Paris 18ème. Etonnant, non ?

 

C’est une citation de Charles Bukowski, ce « dirty old man » : You have to die a few times before you can really live.

Qu’en comprendre, si ce n’est qu’il faut avoir failli perdre la vie pour connaitre son prix ? et quelle est l’intention du tagger ?

et pourquoi la bouteille ? Bon d’accord, avec Bukowski ; ou peut-être parce que…

(vu dans la collection de photos de la photographe Nadia Jung)

encore que…

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s