La dégustation

C’est le titre d’une pièce jouée en Avignon dans le cadre du « off ». Dégustation de vin bien sûr. C’était incontournable. Et assez bien vu.

degustation

S’inspirant de la « petite philosophie de l’amateur de vin », de thierry tahon, francis freyburger et hervé lang, tout de blanc vêtus et glabres, nous font partager les délices et les affres d’amateurs de vin sur le point de déguster un haut-brion 96 (?). Quelle tension ! On songe à l’angoisse du gardien de but au moment du penalty. « Voyage sensuel et inspiré vers l’essence du désir dont le vin est la métaphore« , nous dit-on. Délectable et jubilatoire et très vrai, disons nous. (Ah ! ce silence gêné après la première mise en bouche !). Et ça cite Descartes, Claudel et Kant…

petitephilo

Une conclusion s’impose avec un domaine de muzy (chardonnay de la meuse) qui nous aide à reprendre nos esprits. Bien joué !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s