Bacchus, champion des taureaux

C’est une nouvelle que n’a guère relayée la presse nationale, et qui ne nous parvient que tardivement, mais que les amis du clos seront heureux d’apprendre : le taureau Bacchus a été sacré grand champion, pour « un très bon développement squelettique associé à une belle musculature« , nous dit la Montagne.

D’abord à Saint-Gervais début novembre,

bacchusastgervais

Puis à Moulins, où il a reçu le Super Prix d’Honneur

bacchusamoulins

Le fils de Martinique et de Pedro n’est pas un nouveau venu sur les podiums : il avait reçu le 1er prix d’honneur des veaux mâles à Avallon en 2006. Primé en 2009, il pesait déjà plus de 1200 kilos. Sa semence est vendue au Brésil, au Mexique, en Irlande et en Angleterre.

Les passionnés pourront le voir au Salon de l’Agriculture du 27 février au 7 mars prochains, où il se présentera au Concours Général pour qui sait, obtenir la médaille d’or toutes catégories ?

(Bacchus ? quel drôle de nom pour un taureau s’exclamera-t-on ! Ah que nenni, nous y reviendrons.)

Allez Bacchus !

 

letoilemontante

 

 Post Scriptum pour les amateurs de mythologie

Il n’y a rien d’inconvenant à nommer un taureau Bacchus, cet animal étant un des symboles du dieu ,qui aime à le monter

bacchusurtaureau

et est parfois représenté avec ses cornes

bacchuscornu

(tête de Bacchus jeune conservée au musée du Vatican d’après Daremberg )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s