les repasseuses

Voici un tableau d’Edgar Degas qui laisse libre cours aux interprétations : cette bouteille au premier plan contient-elle de l’eau, dont se servent les repasseuses pour mouiller le linge ?  mais alors, pourquoi cette couleur prononcée ? N’est-ce pas plutôt du gros rouge qui tâche dont les travailleuses usent pour tenir le coup ? On trouvera des éléments de réflexion .

les repasseuses

Il y aurait quatre versions de ce tableau (vers 1884-86) , dont l’une (legs du comte Isaac de Camondo au musée du Louvre) se trouve habituellement au musée d’Orsay.

On peut le voir en ce moment  à  l’exposition « la splendeur des camondo « , au musée d’art et d’histoire du judaiïsme (jusqu’au 7 mars 2010).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s