des verres pour se griser

Connaissant notre douce addiction, des lecteurs érudits ont attiré notre attention sur le peintre alsacien Sebastien Stoskopff (1597-1657), dont on peut voir des oeuvres au musée Notre-Dame à Strasbourg.

Qu’ils en soient remerciés.

Ces corbeilles de verres (par quelle démarche de pensée entreprit-il de les peindre ?) ont toutes leur place dans la galerie du Bon Clos.

corbeilleverres

corbeileverrepâté

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s