chronique clamartoise

Plusieurs évènements ont mobilisé les amis du clos de Clamart en ce début d’année.

  • La traditionnelle galette bien sûr, où l’on a pu boire, se régaler de fruits de mer, entendre la chanteuse Pascale Neuvic

chantersousloccupation(que l’on avait remarquée lors de son spectacle récent « chanter sous l’occupation »), et notre accordéoniste et DJ Bernard Jacob, et danser.

  • La taille d’hiver de la vigne municipale, qui a mobilisé sous des cieux cléments une dizaine de courageux le mercredi 19 février matin au clos Franquet, autour du vigneron champenois Jean-Pierre Léguillette.

Une fois de plus, ce dernier a seriné ses recommandations : identifier les sarments porteurs de fruit qui poussent sur du bois de l’an dernier, laisser deux sarments à huit (z) yeux, préserver des rachets taillés à un ou deux yeux aussi bas que possible, pour faire baisser dans le futur la base des sarments porteurs de fruits ; respecter l’espace des ceps voisins ; et tailler franchement …
Le résultat fut une quantité impressionnante de sarments coupés ; peut-être la taille n’avait-elle pas été assez sévère les années précédentes ?
Au cours de la taille, on a pu pu constater que les ceps de chardonnay plantés entre les sémillons manquaient d’espace et de lumière. Plantés il y a quelques années, ils devraient commencer à donner, le moment semble venu de commencer à les libérer en éliminant certains ceps de sémillon. Action à lancer après les vendanges (on tiendra compte du rendement des pieds à arracher).
Une infestation de cochenilles a été mise en évidence sur quelques ceps. Il va falloir trouver la riposte adéquate., d’ici la taille en vert, au printemps.

Bien sûr les incontournables Grand-Maître Michel et Vice Grand-Maître Marcel étaient là. Ce dernier s’est une fois de plus rendu populaire avec son vin chaud, sa poêlée de fricadelles et autres saucisses grillées, qui accompagnées de charcuterie et de Champagne Léguillette 2006 ont réconforté les travailleurs !

  • A peine remis de ces émotions, c’est l’Assemblée Générale de la Coordination des Confréries d’Ile de France qui vint se tenir à Clamart dans la salle des fêtes Hunebelle. Venues en nombre, elles furent accueillies par le maire adjoint Pierre Ramognino, qui annonça à cette occasion la conclusion de la convention fort attendue entre la municipalité et l’association des amis du clos de clamart, et conclua son allocution par ces vers de Deshelle :

Amis, faites comme moi, buvez pour le plaisir
Un verre, ou deux, ou trois, au diable l’ avarice,
Pourvu que de Clamart on ait ce qu’on désire.
Boire pour le plaisir ne fut jamais un vice.

du jamais vu !
du jamais vu !

Les représentants des confréries approuvèrent à l’unanimité rapport moral et financier présentés par le Président Philippe Jouvin, et élirent un bureau de 7 membres dont le nouveau Président est Ruben Martinovsky (au centre ci-dessous).

le bureau
le bureau

On débattit des problèmes d’organisation des festivités de la Saint-Vincent, célébrées par plusieurs confréries indépendamment, ce qui rend difficile l’organisation d’une Saint-Vincent « Cocorico ». On débattit aussi des retombées du concours des vins organisé lors du symposium. Nombreuses sont les confréries qui souhaiteraient avoir un avis objectif sur leur production, pour pouvoir progresser.

On apprit aussi que le tourneur sur bois de Noisy le Grand Juan Carlos réalisait des statues de Saint-Vincent sur commande.

statue en bois de Saint Vincent

Les discussions animées se poursuivirent à table, comme il se doit, où votre serviteur fit ripaille avec les Compagnons de l’Asperge et de la Vigne de Sannois, les trois grappes de Villiers sur Marne,  et la grappe Yerroise, qui tiendra son chapitre inaugural le 27 septembre prochain. Qu’on se le dise !

 

devant le verre

Le grain de sel est un « forum littéraire et culturel », « une table conviviale pour parler livres, spectacles et goûter aux plaisirs de mots ». Il compte à ce jour, plus de 2700 membres.  Son pilier, Rotko, a dû l’ouvrir fin 2005 et y a déjà publié plus de 68 000 messages, soit plus de 20 par jour.

Quelqu’un, il y a 2 ans et demi, a ouvert un sujet : « devant le verre« , où des contributeurs  font connaitre des toiles, poèmes, etc. Enfin quelqu’un qui partage nos lubies ! Puisant dans notre collection, nous y avons contribué bien sûr.

Voici en retour un florilège d’oeuvres trouvées sur ce forum

bacchusderubensBacchus, de Rubens

une bonne année, d'andreotti
une bonne année, de federico andreotti
un buveur, de nicolas tournier
un buveur, de nicolas tournier (1590_1639)

(vu aussi sur http://enigm-art.blogspot.fr/2011/10/le-rire-dans-la-peinture.html où l’on trouve d’autres viveurs comme grimou)

buveurs d'absinthe, de jean béraud
buveurs d’absinthe, de jean béraud (thème récurrent chez ce peintre)

BAL47887le père et l’oncle buvant du vin rouge,  de József Rippl-Rónai 1861 1927

absinthe, de degas

la gueule de bois, de suzanne valadon

portrait de suzanne valadon par toulouse-lautrec

buveur d'absinthe de viktor oliva

buveur d’absinthe de viktor oliva (tchèque 1821 1928), se trouve au café slavia à prague

moines buvant de georg roessler

moines buvant de georg roessler 1861 1925

femme et le vin, de nesis elisheva
bénédiction du vin, de nesis elisheva (elle en a fait toute une série)
buveurs de vin italiens
buveurs de vin italien, de Jirayr Zorthian 1991 2004 peintre américain d’origine arménienne
révélations, de jon jaylo
révélations, de jon jaylo

lameduvindecarlosschwabel’âme du vin de carlos schwabe 1866 1926

picasso
picasso
couple buvant de evkhitiev denis
couple buvant de evkhitiev denis, peintre russe qui donne dans l’hyperréalisme, le rétro, et s’intéresse au vin !
contemplation d'oleg zhivetino
contemplation d’oleg zhivetin (né en 1964 uzbezistan)

maigre moisson au grand palais

Les expositions de la réunion des musées nationaux sont souvent l’occasion de découvrir nombre de tableaux et autres objets précieux, mais cette année la récolte est maigre.

Voici quand même un couple buvant (le provincial, de Félix Valloton),

le provincial, de félix valloton
le provincial, de félix valloton

et une scène orgiaque peu commune, du même.

femme nue lutinant un silène, 1907
femme nue lutinant un silène, 1907

Au musée du Luxembourg, ce dessin de Bacchus découvrant Ariane endormie valait le détour.

bacchus decouvrant Ariane endormie, attribué à Battista Naldini, Fiesole, vers 1560
bacchus decouvrant Ariane endormie, attribué à Battista Naldini, Fiesole, vers 1560

Et il a fallu aller à Toulon débusquer au musée des arts asiatiques ce drôle de vendangeur.

vendangeur chinois ?
vendangeur chinois ?

 

dans la galerie du temps

C’est ainsi qu’est nommée l’exposition permanente du Louvre Lens, ouvert en 2012. Il s’agit d’un parcours présenté de façon assez pédagogique. Les pièces proviennent du Louvre et « tournent ».

Il ya des objets très anciens comme cette plaque perforée dont l’usage (fermeture de porte de temple?) n’est pas attesté.

scène de banquet Suse, royaume d'Elam, vers 2600 BC
scène de banquet
Suse, royaume d’Elam, vers 2600 BC
rython (vase à boire) à décor de poulpe, rhyton (vase à boire) Crète XIVème siècle BC
rhyton (vase à boire)
Crète XIVème siècle BC
amphore Grèce 6ème siècle BC
amphore Grèce 6ème siècle BC
deux colonnes
deux colonnes décorées de pampre provenant de l’ancienne église de notre Dame de la Daurade, à Toulouse, vers 500 AD

détail de colonne

sarcophage du 6ème siècle, Castelnau de Guers
sarcophage du 6ème siècle, Castelnau de Guers
oenochoe (cruche à vin) Grèce 4ème siècle
oenochoe (cruche à vin) Grèce 4ème siècle
Psykter (vase pour rafraichir le vin)  danse de satyres ivres
Psykter (vase pour rafraichir le vin)
danse de satyres ivres Grèce 5ème siècle

Non sans modération…

Sacré Philippe Meyer ! C’est toujours un délice d’entendre ce pince-sans-rire à la voix sucrée, dont on imagine qu’il se pourlèche intérieurement les babines des bons mots et autres facéties qu’il nous prodigue, mais on ne peut pas être toujours à l’écoute !

philmeyerHeureusement, notre amie Isabelle veillait, et les lecteurs du bon clos qui auraient raté son émission pourront se délecter du programme qu’il a concocté sur France Inter le samedi 25 janvier dernier.

->L’émission peut être réécoutée jusqu’au 25 octobre 2016 à 12h ! suivez ce lien

C’est à un florilège de textes de Baudelaire (essai sur le Vin),  Colette (que les lecteurs du bon clos ont déjà côtoyé), Alphonse Daudet (la mule du pape), Jean Le Houx, La Fontaine (l’ivrogne et sa femme),  Corneille… et de chansons qui nous étaient souvent inconnues que nous sommes conviés. On en trouvera ci-dessous paroles et diverses interprétations.

Lire la suite « Non sans modération… »