dégustation à la londe les maures

Cette fin juillet, on pouvait déguster les rosés AOC – La Londe sur la plage de l’Argentière, et écouter du jazz, aussi (le soir ou nous y étions, 3 saxos emmenés par Lionel Belmondo).

Très bonne surprise. Voici une appellation qui a fait d’énormes progrès et que l’on a dégusté sans modération, mais ils étaient trente-deux, pardon à ceux que l’on n’a pas eu le temps de connaitre.

pour en savoir plus…Nous y reviendrons!

 

fantaisies oenolyriques

Quoi de neuf à Avignon cet été ?

Il faisait chaud. Est-ce un hasard si ça trinquait dans tous les coins, sur scène ?

Voici un savetier qui aimerait bien devenir financier, (le financier et le savetier d’Offenbach, par Colorature)

Et voici deux chanteurs des Grandes Gueules,  dans Poéziques (groupe qui chante a capella des poésies du répertoire classique et moderne- s’il faut n’en retenir qu’un, pensons à Baobab de Jacques Roubaud :mais il faut les voir !

Tout cela méritait vraiment le déplacement, mais ce qu’on ne pouvait décemment pas manquer, « au bon clos« , c’était les fantaisies oenolyriques, (spectacle musical mis en scène par Fanny Gioria), jouées à la bourse du travail CGT.

Après une dégustation de Châteauneuf du Pape, ils étaient quatre (Sylvie Marin, soprano, Raphaëlle Andrieu, mezzo et Bertrand Beillot, baryton, sans oublier la pianiste Noélie Lantin) à se démener sur scène en interprétant les grands airs du répertoire lyrique bachique, où l’on pouvait retrouver des airs connus de Mozart, Offenbach, Bizet, Verdi, Poulenc etc, et bien donc que nous ignorions et que nous crevons de ne pas avoir identifiés. Une autre fois !

Ce spectacle épatant n’attend que des amateurs et peut être présenté un peu partout (ce soir, il est dans la Drôme). Qu’on se le dise !

On trouvera tous les détails sur le site www.wafwaf-production.fr