Le fou de l’île a essaimé aux Epinettes

Les lecteurs du bon clos qui appréciaient les fous de l’île , restaurant de la rue des deux ponts dans l’île Saint-Louis devront désormais rallier le Nord de Paris pour retrouver son sympathique patron au « bar de la piscine« , rue de la Jonquière, dans le 17eme arrondissement.

tampondubardelapiscine

Ce que nous fîmes ce jour avec l’ami Bernard, ce qui nous a permis d’apprécier une chère bonne, variée, copieuse et très compétitive ma foi mais chut !

Un bémol toutefois pour la carte des vins, assez réduite il faut le dire. Voila une axe de progrès que nous ne manquerons pas de suivre, ami Lionel.

Quant au décor, assez éclectique (où sont passés les bouchons des fous de l’île ?!?), les conseillers en communication consultés recommandent le choix d’une thématique qui « fasse sens ». Bien sûr le thème de la piscine (nous sommes en face de la piscine bernard lafay) est un candidat naturel, mais faut-il rechercher vraiment la clientèle de ces ennuyeux personnages qui préfèrent l’enchainement des longueurs à l’enquillage des canons ?

Tentons une autre piste :  se souvient-on que le quartier des Epinettes devrait son nom à l’épinette blanche, ce cépage originaire de l’Auxerrois que les bons moines de Saint-Denis y auraient planté au temps jadis…?

Ami Lionel, à toi de jouer !

Fille de Bacchus

Ariane Lumen en est certainement une, qui en a peint une série que nous venons de découvrir.

Nous sommes sûrs qu’elles feront le délice des amis du bon clos, et des passants. Il y a de la couleur, de l’inventivité, de l’humour, et un joli trait. Tout ce qu’on aime au bon clos.

Ariane Lumen expose jusqu’au 28 février « chez Gilou » à 24510 Ste Alvère, puis à « l’Auberge de la Salvetat » à 24480 Cadouin.

Voici quelques images trouvées sur son site , et ailleurs.

Les filles de Bacchus

filledebacchus

uneautrefilledebacchus

filledebacchus9

filledebacchus6

 

plongeon

 

autrefilledebacchus

« Cyrcé »

cyrcé

 

Certains titres laissent perplexes, comme cet « ouadjit et apophis »

(renseignement pris,

Apophis est un serpent géant mythique qui symbolise l’ensemble des forces destructrices, dont le ciel est la demeure. Il cherche à anéantir la création divine en tentant de faire échouer la barque solaire. Rê, Isis, Seth et le chat de Rê ont pour mission de le repousser.Même s’il est toujours vaincu, Apophis n’est jamais détruit, constituant une menace pour le monde organisé.

Quant à Ouadjet , c’était à l’origine la déesse cobra de Bouto, dans le Delta, où elle était associée à l’Horus de Pé. Elle devint la patronne de la Basse-Egypte. Son nom signifie « Celle de la couleur de papyrus » ou « la Verte », qui renvoie à des notions de croissance et de fertilité. A partir du Moyen-Empire, elle orna, aux côtés de Nekhbet, le front des pharaons sous forme d’uraeus, afin d’en détruire les ennemis de son souffle enflammé. Protectrice de pharaon, elle était la « Maîtresse du Ciel »…

merci Ariane de nous faire découvrir la mythologie égyptienne)

ouadjitetapophis

ces « enfants de masburel »

(Masburel est château viticole réputé e Dordogne, appellation Montravel)

enfantsdemasburel

 

 

troisverres

 » Out of the wall « 

outofthewall

Basée dans le Sud-Ouest, cette artiste, qui aime le vin n’en doutons pas, met aussi son art au service de la viticulture en réalisant des étiquettes originales à partir de ses oeuvres.

beaunuage

gravillac

 

voeux 2010

voeux2010

 

Pour ses voeux 2010, le bon clos remet au goût du jour cette affiche de Leonetto Cappiello,

 

leonettocappiello

 

peintre, illustreur et affichiste d’origine italienne: une commande du Ministère de l’Agriculture qui date de 1933…

 

On lui doit également cette Yvette Guilbert,

yvette guilbert par cappiello

l’auteur-interprète de  j’suis pocharde , bien connue des amis du clos !

 

Abû Nawâs

Un ami du clos nous remet en mémoire Hassan Ibn Hâni Al-hakami , ce poète arabo-persan qui au VIIIeme siècle, au temps du calife Haroun Al-Rachid, chantait les noces du vin et de l’amour.

portraitdabunawas

Voici le

quintetteduvin

quintettefin

voir la suite (torride) par exemple (blog d’une historienne de l’alimentation intarissable sur le vin).

et cettte adresse trouvée dans Bacchus à Sodome (poèmes traduits par Omar Merzaoug)

bacchusasodome

Oami

(1 célèbre tribu arabe)