art et vin au village suisse

 

Ce week-end de la mi-septembre, le village suisse fêtait les vendanges et les 120 ans de la Tour Eiffel toute proche, à sa façon.

artetvinauvillagesuisse

 

Les reporters du bon clos ne pouvaient manquer une telle occasion de découvrir les objets d’art relatifs à la vigne et au vin que les nombreuses galeries et boutiques du village allaient mettre en avant.

Ils se sont donc rendus dans cette enclave d’antiquaires et de galeristes, bien connue des habitants du 15eme arrondissement de Paris, qui jadis fut un « faux vrai village suisse » construit pour l’exposition universelle de 1900, puis, après le démontage, un marché de l’occasion pour devenir dans les années 60 un centre moderne de l’art et de l’ancien.

Vignes et grappes les attendaient  dès l’entrée

 

entréeduvillage

et dans les galeries.

Bingo ! Ce sont des dizaines d’objets, tableaux, tapisseries, sculptures, accessoires de table ou de maison qu’ils inscrirent à leur tableau de chasse. Et l’on est loin d’avoir épuisé le sujet vu le nombre de galeries qui resteraient à visiter.

En voici une sélection. (les numéros renvoient à la galerie, en fin d’article – aux erreurs près qui seront corrigées si nos amis galeristes nous en signalent)

Commençons par quelques natures mortes (16)(1)(7)

tableauraisins

tableaufruits

 

fruitsperroquet

et paysages montmartrois de Roland Hamon et Mawig (6)

vignemontmartrehamon


 

vignemontmartremawig

Voyons maintenant des scènes de vendanges et de libations,

gravures

la gayeté de Silène de Nicolas De Launay (1739-1792) (9)

silenedelaunay

sacrifice en l’honneur de Pan, par Jean Baptiste-Marie-Pierre (1714-1789) (9)

 

gravuresacrificepourpan

anges en vendanges ?(10)

gravuretreilleauxangelots

tapisseries (1) (8)

tapisserielibation

 

tapisserieaubusson18e

tapisserie d’Aubusson (18eme) (8)

 

 

Bacchus, bacchantes et vendangeurs

bacchus et bacchante juchés sur des tonneaux (allemand 19eme) (10)

bacchusassistonneau

 

beautétonneauporcelaine

voici un couple de vendangeurs (porcelaine) qui prend du bon temps (15)

couple

gironde vendangeuse (13)

vendangeuse-adam

groupe d’amours aux grappes de raisin (porcelaine, naples 19eme) (3)

enfantsdelf

vigneron japonais (4)

vendangeurmeiji

bacchus noir(15)

bacchusnoir

autres bacchus enfants (7)

bacchusbronzepernell

 

bacchusmarchandoubli

(5)

bacchuschd

(16)

tetcuitezauverre

les arts de la table

tonnelet en porcelaine(moulins 18eme) (5)

tonneletporcelaine

tonneletrevers

gourde/tambour (nevers début 18eme)(5)

gourdenevers

pichet « saint-denis sur sarthon » (18eme) (5)

pichetsaintdenis

tastevin d’argent (11)

tastevin

sa devise : « le vin réjouit le coeur »

levinrejouitlecoeur

coffre à caviar et champagne ()

coffrecaviarchampagne

broc d’étain art nouveau de Jean Baffier (scène de vendanges, à observer de près) (10)

brocetainartnouveau

ceci n’est pas un canon (?)

canonportebouteille

plutôt un porte bouteille

portebouteilleoucanon

service ouvragé(2)

servicenverre

détail du pied

detaildepieddeverre

verreries (3)(16)(12)

serviceenverre

 

coupedeverre

verregravé

Tantalus (la ceinture de chasteté des bouteilles (ré)inventée par Clacquesin ?)(14)

tantalus

la vie domestique

vase (13)

longvase

soufflet-pressoir (15)

souffletouvragé

chenêt  (15)

bacchusdoré

vasque art nouveau (16)

vasqueartnouveau

lampe art nouveau (15)

lampeartnouveau

colonnes ouvragées (7)(12)

colonnebois

colonnedorée

Plus près de nous, ces images nous ont fait sourire

vinsdefrance(12)(déjà vu quelque part, mais ?)

pub parue dans l’illustration en 1930 (6)

byrrh

Fabuleux, non ?

Il fallait finir ce reportage autour d’un verre, c’est M.Fouet, viticulteur de Saumur, qui nous y convia, avec un excellent Crémant.

M.Fouet

Merci ami vigneron !

Nous remercions également les galeries qui nous ont ouvert leurs portes et où les lecteurs de ce blog pourront découvrir celles de ces merveilles qui n’auront pas été vendues d’ici là.

1) ma caverne 94 grande allée

2) A l’âme du village (Eric Saget)

3) Galerie Delf

4) Galerie Meiji

5) Christiane Daniel

6) Galerie 39 place de berne Didier Heidet

7) Marchand d’Oubli (galerie 34/35)

8) Kryzstof Pernell 30 place de Berne

9) Galerie Jeanne Renan

10) Galerie JC Guilmard

11) Reves & Réalité Valérie Muné stand 31 place de Berne

12) Spinella/ Chantal Philippot 9 place de Genève

13) Galerie Adam /Michel Lebrand

14) Didier Landrieux 13 place de Genève

15) Broc-en-tout / Danielle et Sophie Haye

16) M.de Felix – Arnaud Huet

11 et 12 septembre 2009 : il est revenu, le temps des vendanges.

La météo était favorable, et c’est sous un soleil bienfaisant que les habituels préposés ont pris position pendant deux jours sur les trottoirs et autour du pressoir de la grange Franquet, à Clamart, pour accueillir les raisins mûrs à cette date.

(Les raisins non encore mûrs -comme ceux du clos des volontaires- seront vendangés dans quinze jours, les 25 et 26 septembre.)
Vingt-quatre récoltants venus de toute la commune et même d’au-delà ont apporté plus d’une tonne de raisin (Baco, chasselas, « italien », etc.) , le plus souvent beau, exempt de pourriture, bien mûr pour les noirs précoces comme le Baco, ou pour le « Hardji »  (cépage d’origine arménienne qui fait merveille chez Kariné et Hovhanes (*), vignerons de la rue de Liège),

kariné

hovhanes

malheureusement parfois de maturité inégale pour les blancs dont une (faible) partie trop tôt cueillie a dû être écartée.

Cette année une table de tri a été mise en place pour faciliter le travail de sélection.

tabledetri

Après tri (cette année une table de tri a été mise en place pour faciliter le travail de sélection), éraflage et pressage, près de 700 litres d’un jus coloré ont été produits. (On le sait, le « Baco noir », très répandu dans nos vignes historiques est un des rares cépages « teinturiers », sa couleur prononcée se retrouve dans l’incomparable « clos de Clamart » pourtant vinifié en « blanc » : pas de macération du moût avec les peaux).

A la pause de mi-journée un nouvel apéritif, le « clamartois » proposé par l’ami Marcel (du clos de clamart bien frais agrémenté de quelques gouttes de guignolet royal) a remporté un franc succès, bientôt suivi par un échantillon représentatif de nos belles régions, voire d’outre Méditerranée.

 

michel bouteille

La pédagogie n’était pas en reste avec les visites de trois classes de l’école Saint-Joseph (de la maternelle au cours moyen) qui se sont régalées de jus de raisin, et ne devraient plus rien ignorer à l’heure qu’il est des méfaits de l’alcool, mais aussi du rôle prophylactique et convivial du vin consommé avec modération par des adultes ( Ah mais !).

Samedi soir, la messe était dite ! et chacun s’en fut dans ses pénates.

(*) On aura compris qu’Hovhanes est peintre. Voici une de ses oeuvres qui date de 1996 (hélas vendue) et qui a toute sa place dans ces colonnes. D’autres ne l’ont pas malheureusement, mais ce serait dommage de passer à côté. Elles sont .

levin d'hovhanes

Le vin

Adieu ami René

Une grande figure du Clos de Clamart nous a quitté en ce début d’été : René De Pra, qui en fut Grand Lieutenant et Sécateur d’Or.

renéencostumedeconfrérie

 

Il était mélomane, colombophile, avait le verbe haut et coloré et s’était pris de passion pour la Confrérie,

la  grange Franquet (où il avait quasiment élu domicile) en résonne encore !

renéauchapeau

tableaufranquet

un tableau donné par René De Pra pour la grange Franquet : la rue Pierre Franquet ?

Cela n’allait pas sans tensions, mais cela ne faisait pas peur à ce militant aguerri des luttes sociales,

renéauverre

grand amateur de vins qui cultivait aussi un  humour bien à lui.

closdesgalvents

Retrouvons-le en pédagogue donnant une leçon de dégustation à un visiteur néophyte

et avec ses camarades lors des vendanges 2007 à Clamart

Adieu, ami René !